Maintien en emploi

OSTRA agit pour la Prévention de la Désinsertion Professionnelle


illustration collaboration équipe médicale

Habitués aux situations complexes et sensibles, les conseillers en maintien en emploi d’OSTRA accompagnent les salariés ayant une difficulté de santé comportant un risque futur d’inaptitude, de handicap ou de désinsertion professionnelle.

Leurs compétences pluridisciplinaires en ergonomie, psychologie du travail et conseil juridique leur permettent d’analyser, en collaboration avec le médecin du travail et divers intervenants du maintien en emploi, la problématique, tant au niveau médico-social que professionnel. Ils conseillent sur la recherche de solutions au sein de l’entreprise (aménagement de poste, reclassement sur un autre poste) ou en dehors (reclassement avec ou sans formation, reconversion professionnelle).

Les conseillers en maintien en emploi accompagnent l’entreprise, le salarié et son collectif de travail dans la mise en œuvre du projet défini en lien avec les différents acteurs pluridisciplinaires. Ils aident à la mobilisation des aides techniques, humaines et financières.

Ils apportent des pistes au salarié et à l’entreprise concernant la stratégie à mettre en œuvre, en les rendant acteurs du maintien en emploi.

Consultez le dossier thématique

Employeur,

Vous désirez optimiser l’accompagnement de vos salariés confrontés à un problème de santé, tout en préservant la performance de votre entreprise ?

Contactez votre médecin du travail qui pourra si nécessaire, vous proposer l’appui de :

  • son équipe pluridisciplinaire dont le Service Social et Conseil en Maintien en Emploi (SSCME) d’OSTRA
  • et/ou du Service d’Appui au Maintien en Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH),

afin de réfléchir tous ensemble aux solutions possibles et mobiliser les acteurs et les aides techniques, humaines et financières nécessaires à leur mise en œuvre. 

Salarié,

Vous avez un problème de santé et vous doutez de pouvoir poursuivre ou reprendre votre travail ?

    - si vous êtes en arrêt de travail :

  • maintenez le contact avec un ou des membres de votre entreprise (direction, service RH, IRP, réfèrent handicap..) et informez les des éventuelles difficultés à prévoir à la reprise ; leurs conseils permettront de préparer votre retour dans les meilleures conditions
  • contactez votre médecin du travail et demandez une visite de pré reprise. Le but de cette visite est d’anticiper la fin de l’arrêt de travail en préparant les possibilités de retour en emploi dans l’entreprise (poste aménagé ou poste de reclassement) pendant l’arrêt de travail.     

     - si vous êtes en poste :

  • contactez votre employeur et faites-lui part des difficultés  que vous rencontrez sur votre poste de travail. Celui-ci pourra éventuellement solliciter le médecin du travail ;
  • et/ou contactez le médecin du travail et demandez une visite.

Instance représentative du personnel,

Vous souhaitez aider un collègue confronté à un problème de santé à rechercher une solution professionnelle ?

"Conseillez lui les démarches ci-dessus"

Conclusion

Que ce soit pour vous conseiller dans le domaine du maintien en emploi et/ou en prévention des risques professionnels, votre équipe santé-travail est à votre disposition. Pensez à la contacter pour mener des actions de santé au travail en entreprise (conseil en prévention, aide à l’évaluation des risques ou maintien en emploi…) dans le but de préserver la santé des salariés. 

Source : PRESANSE PACA CORSE, vidéo "Maintien dans l'emploi - l'accompagnement du Service de Santé au Travail"

Replay du Webinaire Santé et Maintien en Emploi

    Contexte règlementaire des expositions professionnelles
     
    Amiante
    Exposition lors de travaux de retrait ou d'encapsulage de matériaux amiantés (encoffrement, peinture, imprégnation ...), et de toutes interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles de libérer des fibres d'amiante
     
    Plomb
    La valeur limite d'exposition professionnelle (VLEP) réglementaire pour le plomb et ses composés est de 0,1 mg/m3, à ne pas dépasser en moyenne sur 8 heures. Les valeurs limites biologiques (VLB) à ne pas dépasser sont fixées à 400 µg de plomb par litre de sang pour les hommes et à 200 µg/l de sang pour les femmes.
     
    Aux agents CRM
     
    Agent biologique groupe 3/4
    Les agents biologiques des groupes 3 et 4 sont ceux provoquant ou pouvant provoquer une maladie grave chez l’homme. Ils constituent un danger sérieux chez les travailleurs. Leur propagation est possible ou à risque élevé dans la collectivité.
    Pour le groupe 3, il existe une prophylaxie ou un traitement efficace. Pour le groupe 4, ni prophylaxie, ni traitement efficace.
     
    Risque hyperbare
    Le milieu hyperbare est un lieu où la pression est supérieure à la pression atmosphérique (par exemple, sous l'eau, caisson hyperbare, enceinte de confinement de réacteur nucléaire, etc…)
     
     
    Habilitation de conduite
    Le CACES (Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité) est un examen qui valide les connaissances et le savoir-faire d’un salarié pour la conduite en sécurité d’une famille spécifique d’engins (engin de chantier, grue, plate-forme élévatrice mobile de personnes ou chariot automoteur)
     
    Travaux électriques sous tension
    Les travailleurs qui effectuent des travaux sous tension sont titulaires d’une habilitation spécifique. Cette habilitation est délivrée par l’employeur après certification des travailleurs par un organisme de certification accrédité́.
     
    Rayons ionisants
    L'exposition professionnelle aux rayonnements ionisants survient lors de l'utilisation de sources radioactives scellées ou non scellées, lors de l'emploi de matières contenant des éléments radioactifs, utilisées pour d'autres propriétés que leur radioactivité, en présence de radioactivité naturelle sur les lieux de travail, ou à la suite d'un accident ou incident au cours d'un processus industriel.
     

    Bloc information suivi : je suis

    Sera remplacé par le contenu de la lightbox - ne pas retirer